Pourquoi tirer les cartes

Pourquoi se tirer les cartes

Bien le bonjour! Je te retrouve après les vacances d’été qui j’espère t’auront été agréables!
Pour ma part je dois bien avouer que cette pause m’a fait le plus grand bien 🍹 même si les échanges avec vous m’ont manqué, il est vrai 😘
Aujourd’hui, j’ai choisi de te parler d’un sujet qui me passionne, d’un outil que je trouve tellement utile,
et qui me procure beaucoup de bien-être et de clarté.
J’ai choisi de te parler de tirage de cartes!
Bon, je sais que ça peut sembler chelou, mais je vais simplement t’expliquer pourquoi je me tire les cartes et tout ce que ça peut m’apporter dans ma vie. Et non, tirer les cartes ça veut pas dire que tu te prends pour une pythie dont le but est de lire et annoncer un avenir fatal et immuable. Nope.
Pose-toi quelques minutes et je t’explique tout.

De quelles cartes est-ce qu’on parle ?

Pour commencer, je vais vous présenter les deux types de jeux de cartes qu’il est possible d’utiliser :
Les Oracles, et les Tarots.

Oracles

Les Oracles sont des jeux de cartes libres, donc sans structure fixe. Leur fonctionnement dépend uniquement des choix de leur auteur-e. Vous pouvez en trouver de toutes les formes, de toutes les couleurs, sur toutes les thématiques. Ils peuvent contenir 20, 50, 100 cartes… Avoir un fonctionnement simple ou très créatif. Proposer des méthodes de tirages classiques ou bien tout droit sorti du cerveau de leur créateurice. Ses cartes peuvent être illustrées, pourvues d’un texte, ou les deux…
Bref, l’Oracle ne connaît aucun limite, tout est variable d’un jeu à l’autre, selon la créativité de leur auteur-e.
Globalement, tu le trouveras sous forme de coffret, avec un livret explicatif qui te guidera dans l’utilisation de ton jeu.

Tarots

Les Tarots, quant à eux, ont une structure fixe. Ils sont composées de 78 cartes (également appelées lames ou arcanes), divisées en deux catégories, les arcanes majeurs, et les arcanes mineurs. Les arcanes majeurs sont au nombre de 22, numérotées de 0 à 21, et représentent un parcours initiatique. Le arcanes mineurs sont divisées en quatre couleurs : les épées, les coupes, les bâtons, les deniers.
Voilà pour la structure générale du jeu.
Il faut également savoir qu’il existe différents jeux de Tarot qui présentent des particularités :
Le Tarot de Marseille, le Tarot Rider-Waite, et le Tarot de Thot.

Ouais c’est cool, mais ça sert à quoi de se tirer les cartes?

Grosso merdo, on peut se servir de son jeu de cartes de deux manières.

☉ On peut choisir de se tirer les cartes à des fins divinatoires, c’est à dire en demandant à notre jeu ce qui nous arrivera dans un futur plus ou moins proche. ATTENTION! Notre avenir n’est pas immuable! C’est pas parce que les cartes nous disent qu’il va nous arriver quelque chose qu’on ne peut rien faire pour l’éviter! Tu es maître-sse de ton destin, si ce qui est annoncé te déplaît, alors fait ce qu’il faut pour changer de trajectoire.

☉ Ou alors, on peut aussi utiliser son jeu pour faire de la guidance. Là on n’est plus du tout dans la visée divinatoire. On va utiliser les cartes dans le cadre du développement personnel (certains psy utilisent cette méthode avec leur patientèle d’ailleurs…). Les tirages serviront alors à nous accompagner dans notre cheminement, les cartes nous aideront à trouver des pistes de réflexion qui nous aideront à avancer, par exemple à identifier et dépasser des blocages.

Mais comment ça fonctionne ?

Les cartes sont basées sur des archétypes, qui ont une signification universelle (normalement…).
Ces archétypes nous évoqueront des messages, des réflexions…
Et pour le reste, c’est ton cerveau qui fait tout le travail. C’est toi, avec ton intuition et ta connaissance de toi-même qui va interpréter ton tirage et savoir ce qu’il faut en faire.
Pas de magie ici, plus tu t’analyseras, mieux tu comprendras le message des cartes.
Et plus tu te tireras les cartes, plus tu auras de facilité à t’analyser…
N’est-ce pas merveilleux ?

Tirage de cartes et matrescence

Personnellement, je me tire les cartes dans plein de situations très différentes.
Mais je dois bien avouer que depuis le début de ma grossesse je me les tire encore plus souvent.
Je ne t’apprends rien si je te dis que la grossesse apporte son lot de doutes, de questionnements, voire d’angoisses…
Et bien, dans ce cadre là, les cartes m’aident à m’apaiser, à y voir plus clair, à faire taire les voix dans ta tête qui te font croire que tu seras une maman toute pourrie.
Les cartes m’aident à me poser, à réfléchir de manière plus sereine. Elles me guident dans mon cheminement vers la matrescence. Je pense que c’est un outil merveilleux, au même titre que l’hypnose ou bien d’autres pratiques, pour se préparer à la naissance d’un enfant, et à sa propre naissance en tant que mère.
Bref, merci les cartes, merci l’intuition, merci la connaissance de soi, merci mon cerveau, j’vous aime.

Et toi, tu te tires les cartes ? Dis-moi tout sur ta manière de les utiliser.
T’es pas une adepte ? Ben, ça m’intéresse aussi de savoir pourquoi.
Et si t’as des questions, n’hésites pas à me les poser en commentaires!
Et puis comme d’hab, si cet article t’a plus je t’invite vivement à le partager.
Sur ce, je te dis à la r’voyure!

Comments (14)

  • Chloé

    at

    Je n’ai jamais sauté le pas, bien que intriguée voire tentée ! Mais j’avoue être un peu perdue dans ce domaine « chelou » comme tu dis ! Comment choisir ses cartes ?

    1. doulanaissance

      at

      Il existe plusieurs critères pour choisir son jeu. Mais le plus important est qu’il te plaise, et que les illustrations t’évoquent des choses. Vas-y au coup de cœur 🙂

  • Audrey

    at

    Merci pour cet article. Je n’ai jamais essayé, car je ne sais pas du tout comment faire, mais cela m’intéresserait de découvrir comment pratiquer !

    1. doulanaissance

      at

      Et bien, si tu as envie de te lancer, n’hésites pas à venir m’interroger, je répondrai à tes interrogations avec plaisir 🙂

  • Caroline

    at

    Intéressant… merci pour ce partage. Effectivement, c’est « chelou » de tirer les cartes mais quand on chemine et quand on voit le résultat de certains tirages faits par d’autres, ça le devient de moins en moins ;-p
    Parfois, je tire 1 à 3 cartes d’Oracles que ce soit pour mon chéri ou pour moi mais je le fais par période pour que « ça garde son charme »… car c’est addictif 😉
    Peut-être qu’un jour j’apprendrai à le faire vraiment. En attendant, ça reste un jeu. Du coup, je me dis qu’avec ton article, il est peut-être temps que j’aille tirer à nouveau un p’tit peu. Merci 🙂

    1. doulanaissance

      at

      Il ne faut jamais se forcer à les tirer, mais si ton jeu t’appelle, alors fonce, expérimente 🙂

  • Valériane

    at

    Intéressant, je tire de temps en temps les cartes juste pour mettre en conscience des choses qui se passe en moi 🙂 je débute totalement !

    1. doulanaissance

      at

      Moi aussi je trouve que c’est une manière efficace pour nous faire réaliser des choses.
      Pas besoin d’être experte pour y trouver son compte 😉

  • vivrelehygge

    at

    Alors je n’ai jamais tiré les cartes moi-même, mais j’ai eu des personnes qui me les ont tirés. Je connaissais le coté divinatoire, mais l’autre coté guidance me plait plus. Pour l’instant , même si j’ai déjà vu de beaux sets d’oracle, je n’ai jamais passé le pas pour en acheter.

    1. doulanaissance

      at

      Peut-être que pour commencer tu pourrais en emprunter un ? Pour te familiariser un peu avec le principe, t’entraîner.
      Dans tous les cas, j’ai tendance à déconseiller d’en acheter un si on a pas un vrai coup de cœur pour le jeu.

  • Bastienne Nagy

    at

    Et bien, moi je me tire les cartes aussi;..même si j’avais plus pris cette habitude il y a qqs années et en ce moment c’est bcp plus rare. Si je suis au fond du trou par contre, mon tirage ne me sert souvent à rien car j’ai des pensées toutes pourries et rien ne me fait remonter dans l’instant. A l’inverse, il m’arrive d’en tirer une et qu’elle m’interpelle, puis je re-mélange le jeu, je retire et là, paf, la même ! et là j’hallucine, et je me dis « bon, alors, j’ai vraiment ce message à entendre !! 🙂 « 

    1. doulanaissance

      at

      Ça c’est net qu’il faut un bon état d’esprit pour tirer les cartes, être dans de bonnes dispositions.
      Sinon on risque d’orienter l’analyse et perdre en pertinence. La négativité attire le négatif.

  • eric

    at

    Je ne me tire pas les cartes … je ne sais pas vraiment pourquoi car je pense que cela peut ouvrir de nombreux champs de réflexions … en tout cas cet article m’a donné envie de franchir le pas et d’essayer … Merci 🙏

    1. doulanaissance

      at

      Mais de rien, j’espère que tu trouveras cette expérience enrichissante!

Laisser un commentaire

Article précédant

Allaiter en public, pourquoi est-ce mal vu ?

Article suivant

L'Équinoxe d'automne : Mabon