Pourquoi allaiter en public est-il mal vu en France ?

Allaiter en public, pourquoi est-ce mal vu ?

Encore aujourd’hui des femmes se font frapper parce qu’elles allaitent en public.
D’autres se font prier d’arrêter d’allaiter leur enfant lorsqu’elles le font dans certains établissements.
D’autres encore ont droit à des remarques hyper jugeantes, des insultes, ou à des regards qui en disent long…
C’est quoi ce bordel ? Comment cela peut-il être mal vu de nourrir son enfant ?!
Pourquoi ça met les français.e.s aussi mal à l’aise ?
Ouais, c’est encore un article coup de gueule, mais franchement ça me met hors de moi. 🤬
Bref, on va parler d’allaiter dans des lieux publics.

L’allaitement ne fait pas l’unanimité

Un peu d’histoire

Au XIXème siècle, le recours à la nourrice est très répandu dans les familles bourgeoises.
Ben oui, le côté animal de la femme est dégradant, et puis à l’époque une femme ne peut pas allaiter
et avoir des relations sexuelles, donc ça n’arrangeait pas tellement ces messieurs.
Dans les milieux moins aisés, on a également fini par envoyer les bébés en nourrice
pour que la femme puisse retourner rapidement travailler.
Sauf que durant la révolution industrielle, on rencontre un petit problème…
Il n’y a plus assez de nourrices pour tous les enfants…
Puis survient la guerre de 14, qui mettra fin à cette pratique.
Du coup, ce qui a sauvé beaucoup d’enfants à l’époque, c’est le lait artificiel. 🍼
En revanche, après la seconde guerre mondiale, c’est le lait artificiel qui vient à manquer.
Les femmes restent à la maison, et ont la lourde mission de repeupler le pays.
L’allaitement maternel remonte donc en flèche! 📈
Jusqu’à l’émergence de nouveaux mouvements féministes anti-maternité…
J’en parlerai un peu plus tard dans l’article.
Mais pour rappel, il n’y a pas UN féminisme, ils sont innombrables.

Racisme et classisme

Madame, ce n’est pas la peine d’allaiter votre enfant, on n’est pas en Somalie.


@gardetesconseils

Faudrait penser à arrêter l’allaitement pour reprendre le travail, le tire-lait c’est pour les vaches.

@gardetesconseils

J’ai la nausée

En France, les femmes ont le choix d’allaiter ou non. Enfin, en principe.
Par exemple, une femme blanche peut être mal vue si elle allaite son enfant.
Cela peut renvoyer au fait qu’elle ne travaille sans doute pas, elle serait donc un parasite de la société.
Une femme doit retourner travailler après son post-partum, et donc dans l’imaginaire collectif
il lui serait impossible de continuer d’allaiter.
Ce qui n’est pas loin d’être exact tellement les femmes galèrent pour travailler en continuant d’allaiter!
Oui, la société ne les aide pas franchement.
On peut aussi considérer qu’une mère qui allaite est sans doute une mère trop pauvre pour acheter du lait artificiel, et serait donc un “cas social”. Ce qui renvoie encore une fois à l’idée du parasite, de la femme qui fait des enfants pour toucher des aides, et autres joyeusetés. ✨
Olala mais je vais péter un câble avant d’avoir terminé la rédaction de cet article… Ce monde me déprime.

Ça y est, j’ai vomi

Et en plus de toutes ces merdes, on compare les femmes selon leur culture et leur couleur de peau.
De manière désobligeante, sinon c’est pas drôle.
Les femmes blanches seraient civilisées, comme les bourgeoises d’antan (des robots, quoi). 🤖
Tandis que les femmes racisées seraient sauvages, animales (des humaines, quoi). 🦊
Et du coup, askip, être très robots, en France, c’est bien. Et être des animaux (ce qu’objectivement nous sommes), c’est mal.
Quand est-ce qu’on va lâcher le morceau, et accepter d’être des mammifères comme les autres ?!
D’autant que s’il y a bien un domaine où c’est indéniable, c’est en périnatalité. Tu peux rien y faire, gros!
Bref, une femme racisée peut accoucher à domicile, allaiter, pratiquer le portage et le maternage proximal, ça colle à son image de “sauvage”.
Mais une femme blanche, devrait se démerder pour avoir droit à une césarienne, nourrir son bébé avec du lait artificiel, et le coller à la crèche dès deux mois pour retourner bosser.
Mais c’est vraiment super, merci! 👍

Droit d’allaiter en public

La bonne nouvelle : Rien dans la loi n’interdit l’allaitement en public! 👏 🎉

La mauvaise nouvelle : Rien dans la loi ne l’autorise non plus!

Les projets : Fin mars 2021, Bérangère Poletti (députée Les Républicains) a déposé une proposition de loi pour clarifier l’autorisation de l’allaitement dans les lieux publics.
Le 15 juin 2021, Fiona Lazaar (députée La République En Marche) à déposé une proposition de loi pour créer un délit d’entrave à l’allaitement.

Le corps des femmes

Dans notre monde, actuellement gouverné par le patriarcat, notre corps ne nous appartient pas.
Il est un objet et doit avoir deux fonctions. D’abord il doit avoir une fonction érotique, il doit plaire aux hommes. Puis, il doit avoir une fonction maternante. Ces deux fonctions ne doivent pas se mélanger, et doivent rester dans le domaine de l’intime : sinon, les femmes seront accusées d’exhibitionnisme, de vulgarité et autres joyeusetés.
Oui, les mecs peuvent se trimbaler torse-poil à la plage, ou lors de concerts…
Mais pour les femmes, un bout de sein qui dépasse et c’est le scandale du siècle. 🤯
Sur les réseaux sociaux, les photos d’allaitement son censurées au même titre que les photos pornos, d’ailleurs. Normal.

L’âge de l’enfant allaité

les femmes qui allaitement des enfants de 2 ans ont un sacré problème psychologique

@gardetesconseils

Eh oui, l’âge de votre enfant changera également beaucoup de choses quant aux regard des autres.
Une femme allaitant un nourrisson ne sera pas considérée de la même manière
qu’un femme qui allaite un enfant de deux ans…
Là, en plus de porter un regard sur le fait d’allaiter, on reprochera aux femmes leurs choix de maternage.
On les accusera de nuire à l’autonomie de leur enfant.
Voire, on fera carrément un parallèle (conscient ou non) avec l’inceste.
Oui, les gens sont dégueulasses, mais j’y peux rien moi.

Les féminismes

Pour en revenir à l’émergence des mouvements féministes anti-maternité…
Vous l’avez compris, ça faisait plutôt sens avec le contexte historique, qui rangeait les femmes dans le rôle de reproductrices pour le bien de la nation (tu connais La Servante écarlate ?). On peut le comprendre.
Mais bon, du coup, on en est venu à carrément diaboliser le fait d’avoir des enfants.
Les enfants étaient considérés, au même titre que les hommes, comme des oppresseurs, privant les femmes de leur corps et de leur liberté, les asservissant. Des suppôts du patriarcat, sheitan! 👹
Mais aujourd’hui, fort heureusement, les féminismes ont évolué
(même si certaines femmes restent un peu bloquées…).
On a fini par se rendre compte que c’était encore une injonction que d’attendre des femmes qu’elles s’opposent fermement à la maternité, et de leur mettre une pression sociale visant à les faire avorter.
Bah oui, le féminisme, c’est rendre leur liberté aux femmes, y compris celle d’être mère et de vouloir allaiter.

Aujourd’hui on fait partie des pays les moins bons au niveau du taux d’allaitement…
Bon, cet article était badant, je sais bien. Mais ça veut pas dire qu’on ne peut rien faire.
Pour faire avancer les choses, il suffit de faire ce que l’on veut, d’être libre!
Il suffit d’allaiter, partout, tout le temps.
De se renseigner sur l’allaitement, pour pouvoir faire bien fermer leur bouche
à celleux qui la ramènent sans rien y connaître. De se soutenir, et de s’assumer!
Personne d’autre ne sait mieux que nous ce qui est bon pour notre enfant!

Voilà, c’est tout pour moi!
N’hésite pas à me dire dans les commentaires quel est ton rapport à l’allaitement,
et notamment dans les lieux publics.
Et si cet article t’a plus, je t’invite à le partager autour de toi
😉

Comments (4)

  • Valériane

    at

    Tellement d’accord et merci de soulever ce sujet super important !
    Je ne savais même pas que de tels propos existent (oui je suis encore naïve!) 🙂

    1. doulanaissance

      at

      Olala, dans tous les cas, les gens adorent juger les choix des mères.
      Mais certains sujets sont plus tabous que d’autres.

  • Céline Conrardy

    at

    Lorsque l’allaitement est 100% assumé, c’est tellement plus pratique. J’ai fait plein de réunions professionnelles et autres conf-call à distance en allaitant, je ne vois pas où est le problème. Ma dernière arrivait même à prendre le sein toute seule pendant la nuit sans me réveiller (je la mettais en co-dodo) si bien que nous n’avons même pas eu à nous réveiller la nuit pour elle. Notre corps animal est très bien conçu. C’est notre cerveau qui est tordu ! Vivement la prochaine mise à jour logicielle…

    1. doulanaissance

      at

      Eh oui, c’est le neo-cortex qui met le bazar dans tout ça…

Laisser un commentaire

Article précédant

Le Secret du premier trimestre

Article suivant

Pourquoi se tirer les cartes